Flottes de combat enfin en mer, Bernard Prézelin met sac à terre

IMG_1599.JPG

L'infatigable Bernard Prézelin a donc bien livré l'édition 2016 de Flottes de combat. L'ouvrage de 1500 pages aurait dû sortir pour Euronaval mais les vicissitudes de la rédaction et de l'édition ont retardé de quelques semaines la sortie de l'ouvrage dont la première édition remonte à 1897!

Bernard Prézelin est à la barre depuis 1988 et a piloté 13 éditions de Flottes de combat. Il n'aura pas battu le record des 14 éditions, record détenu par Henri Le Masson, à la manœuvre de 1944 à 1973. Pas de nouveau record donc parce que Bernard Prézelin met sac à terre et qu'il va passer la main à une nouvelle équipe qui est en train de se constituer.

En "tonnage" en revanche, Bernard Prézelin a été le plus productif des auteurs: Flottes de combat, c'était 400 pages en 1947; en 1988, Bernard Prézelin en a publié 940 et la dernière édition atteint les 1500 pages. La "faute" aux flottes de combat mondiales qui gagnent en tonnage et en unités, la faute aux marines qui s'équipent à tour de bras (la Chine en est le meilleur exemple), la faute aussi à l'abondance des sources qui permet d'offrir des présentations très documentées et encore plus précises. Mais ni les lecteurs inconditionnels ni les utilisateurs au quotidien ne se plaideront de manipuler ces quelque 5 kg de bateaux gris.

Le commandant Prézelin quitte donc la barre mais peut-être pas le bord. Et Flottes de combat, "outil de combat de la marine" selon l'amiral Thierry Rousseau, pacha du CESM, poursuit sa belle navigation.

 

 

Lignes de défense


L'actualité de la défense d'est en ouest.
Aller sur le site

Publication : mardi 10 janvier 2017