Le vertigineux plongeon de la construction navale mondiale

Le net ralentissement des échanges mondiaux a entrainé un effondrement global des commandes de navires. Elles ont atteint en 2016 l’un de leurs plus bas niveaux historiques, équivalent à celui de 2009, pendant la dernière grande crise financière et économique, qui avait elle-même ramené la navale mondiale aux basses eaux de la fin des années 80 et du début des années 90. « On se souviendra de 2016 comme de l’année de la quasi-extinction des commandes de navires neufs et de la chute libre des prix des très rares commandes qui ont néanmoins été placées.

Mer et Marine


Toute l'actualité sur la marine
Aller sur le site

Publication : dimanche 19 mars 2017