Quatre teams en concurrence pour le marché "Air Support to Defence Operational Training"

Cobham-and-Draken-sign-Teaming-Agreement2.jpg

Le futur marché britannique ASDOT (pour "Air Support to Defence Operational Training") continue de susciter des appétits et de provoquer des manœuvres au sein des acteurs du secteur de la formation aérienne. Je rappelle que ce programme ASDOT, piloté par le UK Military Flight Training Systems Project Team, sera lancé en 2020; la première phase aura une durée de 15 ans et sa valeur est estimée à 750 millions £ (952 millions €), celle de la phase deux étant estimée entre 300 et 500 millions sur 8 ans.

Les groupements d'entreprises annoncés en milieu d'année dernière ont évolué.

La dernière annonce est intervenue début décembre (voir le communiqué du 5 décembre ici) quand Elbit et Babcock ont dévoilé leur alliance et la création d'une "Specific Programme Company".

Le 13 juillet, Draken et Cobham (photo ci-dessus) avait formalisé leur accord (lire ici).

Deux autres teams plus anciens sont toujours en course:
- Thales, Quinitiq et Textron (lire un communiqué de 2016 ici)
- Inzpire, DADS et Leonardo (lire le communiqué ici)

CAE fait figure de laissé pour compte après le départ de Draken et Babcock du trio qu'ils formaient, puis après celui d'Elbit (en dépit de l'annonce d'un rapprochement en septembre dernier). Lire ici.

 

Lignes de défense


L'actualité de la défense d'est en ouest.
Aller sur le site

Publication : samedi 13 janvier 2018