La violation par Damas de la résolution 2118 des Nations unies justifie les frappes, selon M. Le Drian

Le 12 avril, lors d’une audition au Congrès, le chef du Pentagone, James Mattis, avait admis ne pas avoir encore de preuves sur l’implication du régime syrien dans l’attaque chimique ayant visé Douma cinq jours plus tôt. Finalement, le lendemain, la diplomatie américaine a assuré en avoir, comme, du reste, le président Macron. « L’attaque a […]

Cet article La violation par Damas de la résolution 2118 des Nations unies justifie les frappes, selon M. Le Drian est apparu en premier sur Zone Militaire.

Opex 360


L'actualité des questions de défense et de sécurité.
Aller sur le site

Publication : samedi 14 avril 2018