Le marin dans la globalisation maritime

L'image romantique du marin qui part au long cours vivre mille et une aventures n'est aujourd'hui plus qu'un mythe. Les temps d'escale sont de plus en plus courts, les terminaux portuaires sont excentrés des villes, pour les officiers, les tâches administratives au port s'ajoutent aux responsabilités à la passerelle (préparation et gestion de l'escale, opérations de soutage, de chargement, de déchargement, relation avec les autorités portuaires…) en raison d'un corpus règlementaire qui s'étoffe d'année en année.

Mer et Marine


Toute l'actualité sur la marine
Aller sur le site

Publication : mardi 10 juillet 2018