Quand une journaliste enquête avec brio sur son oncle, le maquisard breton

Stéphanie Trouillard, une consoeur de France 24, est passionnée et acharnée. Sa passion: les deux Guerres mondiales. Son acharnement: découvrir la vie et le destin de son grand-oncle André tué à 23 ans, le 12 juillet 1944, dans les rangs de la Résistance bretonne.

Sur Twitter et Facebook, j'ai souvent suivi les reportages, vivants, précis et intimement proches de leurs sujets, de ma consoeur nantaise, aux origines morbihanaises. Voici qu'elle publie une enquête sur André Gondet, tombé sous les balles allemandes et dont il ne restait plus qu'un nom sur un monument aux morts de Bohal, petite commune du Morbihan située à deux pas de Saint-Marcel.

 

 

Lignes de défense


L'actualité de la défense d'est en ouest.
Aller sur le site

Publication : vendredi 14 septembre 2018