Histoire de VT4, de Saint-Nazaire à Satory

4-premiers-vehicules-legers-tactiques-polyvalents-non-proteges-vltp-np.jpg

Le détachement du 8e régiment du matériel de l’armée de Terre, de Satory, a reçu le 3 octobre 2018 les quatre premiers exemplaires de la série "VT4" (véhicule tactique 4x4, appellation qui remplace celle de VLTP NP), selon la DGA qui a publié son communiqué le 8 octobre.

La livraison de l’intégralité du premier lot, soit une centaine de véhicules, s’échelonnera sur deux semaines. Des unités des trois armées, ainsi que le Service interarmées des munitions (SIMu), percevront ce premier lot. Comme le précise la DGA, "les VT4 seront livrés dans 15 régiments répartis sur tout le territoire, qui serviront de plateforme de redistribution au sein des forces."

Ces véhicules correspondent au premier standard du VT4. D’un poids total autorisé en charge de 3,5 tonnes, il transporte quatre militaires équipés de systèmes Félin ou cinq militaires (non-équipés Félin). Ce 4x4 de gamme commerciale est militarisé par Arquus dans son usine de Saint-Nazaire.

4 380 VT4 équiperont les forces d’ici à 2025, dont 3 980 d’entre eux dans l’armée de Terre. Le 5 septembre, la DGA a passé commande à la société Arquus (anciennement Renault Trucks Defense) de 1200 VT4.

Ce commande complète une première commande de 1000 véhicules passée en 2016, dont les premiers exemplaires sont livrés cet automne.

Lignes de défense


L'actualité de la défense d'est en ouest.
Aller sur le site

Publication : mercredi 10 octobre 2018