L’un des futurs SNLE britanniques sera nommé Warspite

Le secrétaire à la Défense britannique, Gavin Williamson, a annoncé le nom du troisième des quatre futurs sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de la Royal Navy. Il sera baptisé Warspite, nom déjà porté par huit bâtiments de guerre britanniques depuis le règne de la reine Elizabeth I. Le dernier est l’un des trois fameux cuirassés de la classe Queen Elizabeth, qui ont combattu du Jutland à la fin de la seconde guerre mondiale.

 

Mer et Marine


Toute l'actualité sur la marine
Aller sur le site

Publication : jeudi 14 mars 2019