De simples canons pour assurer l’autodéfense des BRF ?

Alors que l’amélioration des capacités d’autodéfense de ses navires est érigée au rang de priorité par la Marine nationale, on apprend que le dispositif de protection des futurs bâtiments ravitailleurs de forces (BRF) pourrait être plus léger que prévu. Initialement, ces bateaux devaient combiner de l’artillerie télé-opérée, des missiles antimissiles à courte portée et un radar tridimensionnel.

Mer et Marine


Toute l'actualité sur la marine
Aller sur le site

Publication : lundi 15 avril 2019