Première traversée autonome de la mer du Nord

5 kilos d'huitres à l'aller et quelques bières au retour. La cargaison est vraiment symbolique mais la traversée est une première. Seakit, un prototype de 12 mètres développé par des étudiants de la fondation japonaise GEBCO et le britannique Hush Craft, a été affrété par la société belge Blue Line Logistics, spécialisée dans la logistique fluviale, pour une première traversée commerciale autonome de la mer du Nord.

Mer et Marine


Toute l'actualité sur la marine
Aller sur le site

Publication : mercredi 15 mai 2019