La France retire son don de six semi-rigides Sillinger aux garde-côtes libyens

La cession par la France de six embarcations semi-rigides Sillinger aux garde-côtes libyens n’aura pas lieu. Hier, le ministère des Armées l’a fait savoir dans un mémoire rendu à la cour administrative d’appel de Paris, saisie dans le cadre d’une procédure initiée par huit ONG qui demandaient le retrait de cette cession.

Mer et Marine


Toute l'actualité sur la marine
Aller sur le site

Publication : lundi 2 décembre 2019