GardaWorld veut devenir le leader mondial dans l’industrie des services de sécurité en achetant G4S

flamme.pngGardaWorld persiste. Snobé déjà à trois reprises par G4S, la multinationale québécoise a annoncé lundi une offre d’environ 5,2 milliards $ afin d’acquérir G4S.

Fondée il y a plus de 25 ans, GardaWorld emploie plus de 102 000 salariés en Amérique du Nord, en Afrique, en Asie ainsi qu’au Moyen−Orient.

G4S compte plus de 533 000 employés répartis dans 85 pays mais l'entreprise connaît des difficultés. "La proposition survient à un moment de turbulence sévère sur les marchés financiers", reconnaît son conseil d’administration. Malgré le bond enregistré lundi (+25%), le titre de G4S se négocie toujours en deçà de sa valeur prépandémie et à près de 50 % de son sommet d’il y a trois ans.

D'où la déclaration du fondateur et PDG de GardaWorld, Stéphan Crétier, dans un communiqué: "G4S a besoin d’un propriétaire, et non pas d’un gestionnaire (...). GardaWorld possède 25 années d’expérience dans le secteur et nous savons comment améliorer et transformer cette entreprise. Nous allons redresser G4S."

Garda World a fait une offre en cash pour mettre la main sur G4S, proposant 190 livres par action, ce qui représente une prime de 30% par rapport au dernier cours de clôture et valorise G4S à 2,95 milliards d'euros (3,2 milliards d’euros).

Pour en savoir plus, lire un excellent article paru sur le site du journal La Presse.

Lignes de défense


L'actualité de la défense d'est en ouest.
Aller sur le site

Publication : mardi 15 septembre 2020