15 000 Gardes nationaux mobilisables pour le 20 janvier

6479065.jpg

Des soldats de la Garde nationale de Virginie (ils dépendent de la 29e division d'infanterie) à leur arrivée à Washington. Ils y sont déployés dans le cadre des préparatifs en vue de la prestation de serment de Joe Biden, le 20 janvier (photo US Air National Guard, Lt. Col. Robert Carver). 

Ces militaires font partie des quelque 15 000 réservistes de la Garde nationale qui sont susceptibles d'être déployés dans la capitale fédérale pour contribuer au maintien de l'ordre lors de la cérémonie d'investiture de Joe Biden. Selon le chef du bureau de la Garde, le général Daniel Hokanson, environ 10 000 membres de la Garde nationale devraient être déployés dès samedi prochain.

Leur mobilisation pourrait ralentir la distribution des vaccins contre le coronavirus dans plusieurs Etats, a prévenu lundi l'élu démocrate Tim Ryan, qui préside la commission de la Chambre des représentants en charge de superviser la police du Capitole et la sécurité des lieux.  Selon lui, les demandes de renforts adressées à des Etats qui comptent aussi sur ces militaires dans le cadre de la lutte contre la pandémie, pourraient compliquer certaines activités de soutien à la vaccination et "la distribution des vaccins devrait être affectée".

Effectivement, plus de 20 000 Gardes sont mobilisés dans la campagne de vaccination. Dans 22 Etats, ils remplissent des missions logistiques et administratives mais dans 9 Etats (et bientôt 16), ils procèdent à des vaccinations. 

 

ny guard.jpg

Par exemple, au Javits Convention Center in Manhattan, à New York, 350 Gardes nationaux se préparent à aider le New York State Department of Health lors de sa future campagne de vaccinations de masse. Les militaires vont filtrer les accès, enregistrer les patients, superviser la répartition du personnel sur les différents postes.

 

Lignes de défense


L'actualité de la défense d'est en ouest.
Aller sur le site

Publication : mercredi 13 janvier 2021