MAN : un consortium étudie un moteur semi-rapide diesel/ammoniac

MAN se penche sur un moteur dual-fuel diesel/ammoniac. Le motoriste allemand a annoncé mercredi qu’il travaillait sur un moteur semi-rapide quatre temps au sein du projet « AmmoniaMot ». Ce projet qui réunit également l’université de Munich et des partenaires industriels (NSD, WTZ, Woodward L’Orange) au sein d’un consortium vise à définir les différentes étapes pour produire le moteur.

Mer et Marine


Toute l'actualité sur la marine
Aller sur le site

Publication : mercredi 7 avril 2021