KLine renouvelle sa confiance en Airseas en lui commandant un deuxième kite

Le premier n’a pas encore été livré que l’armateur japonais KLine a commandé un deuxième kite à Airseas. La start-up française issue de l’incubateur d’Airbus et financée par l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) a annoncé qu’elle équipera un deuxième vraquier capesize de 210.000 tonnes de port en lourd.

Mer et Marine


Toute l'actualité sur la marine
Aller sur le site

Publication : mardi 14 septembre 2021