Des troupes françaises basées en Roumanie... Le point sur les relations franco-roumaines

auvergne.jpg

Mercredi, à Haguenau, à l'occasion de ses voeux aux armées, Emmanuel Macron a fait état de la "disponibilité (de la France) à aller plus loin, et dans le cadre de l'Otan à nous engager sur de nouvelles missions, afin de prendre toutes nos responsabilités dans des missions de type eFP (Présence avancée renforcée), en particulier en Roumanie si elles étaient décidées". Un tel engagement a aussi été mentionnée, jeudi soir, par Florence Parly dans son discours de rentrée.

Le président roumain s'en est félicité dès jeudi:

roumain.jpg

La Roumanie avait fait une telle demande en octobre dernier auprès des Américains dont Lloyd Austin qui avait rencontré des responsables ukrainiens et roumains. Pour l'heure des bataillons de l'eFP stationnent en Pologne (où un détachement roumain est régulièrement déployé) et dans les trois pays baltes. Selon Der Spiegel, Roumanie et Bulgarie pourraient être les deux prochains pays à accueillir des unités dans le cadre de l'ePF. La Roumanie abrite déjà depuis 2017, à Sibiu, le Headquarters Multinational Division Southeast.

En attendant une décision politique et l'envoi d'un détachement du type de celui qui est déployé en Estonie (mission Lynx avec 300 hommes, 12 Leclerc, 8 VAB, 8 VBCI, 21 VBL), faisons le point sur la coopération militaire entre les deux Etats.

Je rappelle que la Roumanie est l'un des contributeurs de la TF Takuba. Une cinquantaine de soldats est attendu sous peu à Ménaka.

Dix ans après la signature du Partenariat Stratégique entre la France et la Roumanie, conclu en 2008, les deux pays ont renforcé leur coopération dans le domaine de la défense, de la sécurité et sur le plan international (lire ici).

On relira aussi  le décret n° 2004-417 du 11 mai 2004 portant publication de l'accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la Roumanie relatif à la coopération dans le domaine de la défense, signé à Bucarest le 24 octobre 1998. Il comporte 29 articles et détaille tous les échanges militaires entre les deux Etats. Il porte ainsi sur le déroulement des exercices militaires, comme celui de décembre dernier qui a vu la participation de la FREMM Auvergne.

Par ailleurs, un exercice  est annoncé en Roumanie en milieu d'année 2022. Il s'agit de l'exercice SARMIS 2022 qui verra l'engagement d'éléments de la 27e BIM. L’exercice SARMIS est un exercice multinational se concentrant sur l’amélioration de l’interopérabilité parmi les alliés de l’OTAN, ainsi que des capacités opérationnelles interarmées. SARMIS 2020 a eu lieu en octobre. 

A noter que lors de la prochaine mission Clemenceau 2022, "certains moyens navals et aériens" (pas le porte-avions mais une frégate et des avions qui feront des vols depuis le PA) iront en mer Noire et auront des interactions avec la Roumanie.

Lignes de défense


L'actualité de la défense d'est en ouest.
Aller sur le site

Publication : vendredi 21 janvier 2022